Pompe à main (ou solaire)

Le forage dirigé en génie civil permet d'installer une conduite sous un obstacle, comme une rivière ou une route, sans perturber le milieu environnant. Contrairement à la technique du forage horizontal, la trajectoire courbe d'un forage dirigé permet de faire passer la conduite sous des obstacles en partant de la surface, de sorte qu'aucune excavation importante n'est requise. D'une part, nos techniciens chevronnés emploient des systèmes de guidage performants, lesquels autorisent une grande précision et assurent la trajectoire du forage. D'autre part, nous possédons une gamme complète d'équipements conçus pour répondre aux besoins de toutes formes de travaux exigeant un forage dirigé.

Si vous rencontrez des erreurs liées au téléchargement de votre document, n'hésitez pas à nous contacter.

Télécharger Pompe à main (ou solaire)

Pompe à main (ou solaire)
Téléchargement2
FormatIcon
Taille3,16 Mo

Formation adaptées à votre besoins, tous les livres pdf et cours génie civil , cours béton armé, projet de fin d'études.., peuvent être lus en ligne et vous pouvez télécharger la plupart d'entre eux directement sur votre ordinateur, liseuse, tablette ou smartphone sous divers formats : DOC, PDF, RAR, ZIP.., vous pouvez maintenant télécharger gratuitement ce document -Pompe à main (ou solaire)-, pour améliorer vos connaissances en génie civil, génie civil bâtiment, béton, métiers de la gestion d'entreprise, quel est le rôle d'un ingénieur civil ?, qu'est-ce qu'un ingénieur structure ? plus de rapport de stage et projet de fin d'étude en pdf. N'hésitez pas à télécharger nos didacticiels et nos documents guides et à apprendre la joie de l'apprentissage libre.

formation génie civil

Systèmes HDD: Installations de forage de grand diamètre "Prime Drilling" :

Avec le forage de grand diamètre, le creusement commandé d'un forage pilote s'effectue par forage avec injection d'eau et entraînement d'un tube de protection pour pratiquement tous les types de sol. La suspension de forage se charge à cet effet de l'entraînement du moteur de forage placé dans la tête de forage, du support du canal de forage et de l'évacuation des matériaux dissous dans le sol. Après élargissement du forage pilote à 1500 mm au plus, le produit préfabriqué ou la ligne du tube de protection (longueurs de plus de 1500 mètres possibles) en fonte, acier ou PE-HD est inséré par le retrait (aussi répété) de la tige de forage avec les têtes d'évasement couplées en arrière. Une force de retour pouvant s'élever à 4.000 KN est utilisée sur les installations de forage de grand diamètre.

L'importance du drainage

L’eau possède la capacité à s’infiltrer à travers toutes les structures, d’argile comme de béton. Elle imprègne les barrages et leurs fondations, exerçant des effets insidieux qui peuvent s’avérer lourds de conséquence. Il existe aujourd’hui deux manières complémentaires de contrecarrer son action : - soit en diminuant la quantité d’eau qui traverse structures et fondations, c’est-à-dire en renforçant l’étanchéité, - soit par le drainage, canalisant l’eau vers les parties de ces structures où ses effets seront les moins nocifs. La quantité d’eau circulant dans les barrages en terre est plus diffuse et plus importante. Pour lutter contre ses effets, on va introduire des organes de drainage, matériau perméable du type sable ou véritables tuyaux. Par ailleurs, la répartition granulométrique du matériau est conçue pour éviter la formation de « renards », infiltrations d’eau entraînant les particules du sol et minant petit à petit la structure.

Les Barrages en béton

L’avantage du béton est notamment d’autoriser l’édification d’ouvrages plus résistants. Il en existe deux principaux types :

- les barrages poids,

- les barrages voûte.

S’y ajoutent les barrages à contrefort et à voûtes multiples, variantes des deux premiers.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES PIEUX :

Les pieux agissent sur le sol soit :

- par frottement latéral : Qf (pieux flottants)

- par effet de pointe : Qp (pieux colonnes)

- par frottement latéral + effet de pointe.

Les 2 principales méthodes qui permettent de calculer la capacité portante d'un pieu font appel à des essais in situ : Essai pressiométrique qui consiste à dilater une sonde cylindrique dans le sol par injection d'eau sous pression et mesurer la pression limite Pl qui correspond à la rupture du sol et d'en déduire le module pressiométrique E.

Aspects spécifiques du comportement des ossatures à triangulations centrées.

Le comportement des mailles triangulées soumises à une action cyclique correspondant à un séisme rend difficile la définition de méthodes d’analyse simples. Dans le domaine élastique, les diagonales comprimées et tendues participent à la raideur et à la résistance de la maille.

Analyse d’une structure

Dans le domaine du génie civil, un certain caractere aleatoire peut (et dans certains cas doit) etre attribué aux grandeurs mises en jeu :  les caractéristiques de la structure peuvent ne pas etre connues avec certitude. Prenons pour exemple une construction en beton armé dont on sait que les caracteristiques de resistance et de deformabilité ne sont pas connues avec exactitude. Dans ce cas, certaines composantes des matrices structurelles M et K peuvent etre caractérisées par des grandeurs probabilistes plutot qu’etre parfaitement d´eterminées ;  les sollicitations ext´erieures peuvent egalement n’etre d´etermin´ees qu’en termes de probabilités. C’est generalement le cas lorsque les efforts appliqu´es proviennent de phénomenes naturels (tremblements de terre, vent, houle, trafic, etc.).

Systèmes à plusieurs degré de liberté :

Meme si dans une certaine partie des cas, les structures du génie civil se comportent comme des systemes à un degré de liberté et peuvent donc etre modélisées comme telles, il est parfois necessaire d’invoquer l’existence d’une combinaison de mouvement dans des formes bien distinctes pour pouvoir expliquer ce qui est r´eellement observé.

Principe de conception des assemblages :

La conception des assemblages, qu’ils soient seulement voisins des zones dissipatives ou qu’ils soient eux-mêmes dissipatifs, doit éviter la concentration ou « localisation » des déformations plastiques dans des zones étroites.

Assemblages boulonnés, dissipatifs ou non dissipatifs :

Dans les assemblages boulonnés travaillant en cisaillement, il convient que la résistance de calcul au cisaillement des boulons soit 1,2 fois supérieure à la résistance de calcul en pression diamétrale d’au moins un des profils ou plats assemblés.

DESCRIPTIF DES PIEUX :

Le document doit indiquer (voir l'extrait du dossier technique) :

- les types de pieux

- les diamètres des pieux

- les implantations des axes des pieux dans les 2 directions (en cotation cumulée)

- les cotes N.G.F. des pointes de pieux

- les cotes N.G.F. d’arase et de recépage des pieux

- la cote N.G.F. du niveau supérieur du bon sol

- les types d’armatures prévus.

L'évacuation des crues :

La gestion de l’évacuation des crues peut avoir des conséquences sur le choix du type de barrage, selon les conditions hydrologiques et topographiques du site concerné. En effet, un barrage en terre peut plus difficilement intégrer un évacuateur de crue, notamment dans le cas des ouvrages les plus grands. Dans un tel cas, les concepteurs pourront être amenés à préférer un barrage en béton. En outre, un barrage en terre s’avère plus sensible à la submersion en cours de travaux qu’un barrage en béton. L’évacuation des crues comporte en effet deux aspects : - pendant la construction du barrage, - une fois celui-ci achevé.

cours génie civil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *